La calculatrice géométrique

La calculatrice géométrique est un outil méconnu d’AutoCAD.

Elle permet pourtant de calculer à peu près tout point défini géométriquement. Anisi il n’est pas util de faire appel à des constructions auxiliaires. La calculatrice peut etre utilisée directement lorsque le dessin nécessite la saisie d’un point et s’appelle par 'CAL dans la console en cours de tracé :

Opérations numériques et vectorielles

Modes d’accrochage :

 end : extrémité ;
 ins : insertion ;
 int : intersection ;
 mid : milieu ;
 cen : centre ;
 nea : proche ;
 nod : noeud ;
 qua : quadrant ;
 per : perpendiculaire ;
 tan : tangente.

À cela on rajoute les fonctions :

 cur sélectionne le point sous le curseur avec accrochage éventuel ;
 @ reprend le dernier point ;
 +,- ajoute ou soustrait des points ou des vecteurs ;
 *,/ multiplie ou divise un vecteur par un nombre ;
 * produit scalaire de deux vecteurs ;
 & produit vectoriel de deux vecteurs.

Calcul de distance et de points

 dist(P1,P2) distance entre les points P1 et P2 ;
 dee=dist(end,end) ;
 mee milieu du segment [P1,P2] ;
 dpl(P1,P2,P3) distance du point P1 à la droite (P2,P3) ;
 dpp(P1,P2,P3,P4) distance du point P1 au plan (P1,P2,P3) ;
 pld(P1,P2,d) point situé à une distance d du point P1 sur la droite (P1,P2) ;
 plt(P1,P2,f) point situé à la distance paramétrique f de P1 sur (P1,P2) ;
 ill(P1,P2,P3,P4) intersection des droites (P1,P2) et (P3,P4) ;
 ilp(P1,P2,P3,P4,P5) intersection de la droite (P1,P2) et du plan (P3,P4,P5) ;
 rad rayon d’un objet (cercle ou arc).

Calcul d’angles

 ang(P1,P2,P3,P4) calcul dans l’espace l’angle entre (P1,P2) et (P1,P3), P4 fixe l’orientation ;
 rot(P1,P2,P3,A) calcul la rotation du point P1 autour de (P2,P3) d’un angle A ;
 r2d(A) convertit l’angle A de radians en degré ;
 d2r(A) convertit l’angle A de degré en radians ;
 acos(N) arccosinus de N (-1 (0°<acos(N)<180°) ;
 asin(N) arccosinus de N (-1 (-90°<acos(N)<90°) ;
 atan(N) arccosinus de N (N) -> (-90°<acos(N)<90°) ;
 cos(A) cosinus de l’angle A (degré) ;
 sin(A) sinus de l’angle A (degré) ;
 tang(A) tangente de l’angle A (degré).

Calculs vectoriels

Modes de définitions d’un vecteur dans trois systèmes de coordonnées :

 (1,2,3) coordonnées cartésiennes ;
 (2<45,3) coordonnées cylindriques ;
 (2<45<60) coordonnées sphériques.

Outils vectoriels :

 vect(P1,P2) vecteur P1P2, vec1(P1,P2) vecteur unitaire porté par P1P2 ;
 vee=vect(end,end) ;
 vee1=vec1(end,end) ;
 abs(V) norme du vecteur V.

Vecteurs normaux :

 nor vecteur normal à un cercle ou à un arc, ce vecteur est dans le sens de l’axe Z du SCO ;
 nor(V) vecteur normal à V dirigé sur la gauche de V dans le SCU courant ;
 nor(P1,P2) vecteur normal à P1P2 dirigé sur la gauche de P1P2 dans le SCU courant ;
 nee=nor(end,end) ;
 nor(P1,P2,P3) vecteur normal au plan (sens trigonométrique).

Conversion de points :

 rxof(P) abscisse X du point P ;
 ryof(P) ordonnée Y du point P ;
 rzof(P) côte Z du point P ;
 xof(P) projection de P sur l’axe X ;
 yof(P) projection de P sur l’axe Y ;
 zof(P) projection de P sur l’axe Z ;
 xyof(P) projection de P sur le plan XY ;
 yzof(P) projection de P sur le plan YZ ;
 xzof(P) projection de P sur le plan XZ ;
 u2w(P) convertit les coordonnées du point P du SCU au SCG ;
 w2u(P) convertit les coordonnées du point P du SCG au SCU courant.

Autres fonctions

 abs(N) valeur absolue d’un nombre ;
 cvunit(N,de,à) convertit un nombre d’une unité de mesure à une autre ;
 exp(N) exponentielle de base e (2.718281...) ;
 exp10(N) exponentielle de base 10 ;
 getvar(nom) lit la valeure de la variable nom ;
 ln(N) logarithme naturel de N ;
 log(N) logarithme décimal de N ;
 round(N) arrondit N à l’entier le plus proche ;
 sqr(N) carré de N ;
 sqrt(N) racine carré de N ;
 trunc(N) partie entière de N.