Flux RSS/Atom Google Reader

L’extinction de Google Reader aura été un mal pour un bien.

En plus de raviver la concurrence comme jamais sur le front des aggrégateurs de flux, elle a clairement mis en lumière à la fois les problèmes de dépendance et de maîtrise des données des solutions type cloud / SaaS, mais aussi le fait que les flux RSS/Atom ne sont pas morts.

J’en parlais déjà dans mon article Cloud computing...
A cela je rajouterais aujourd’hui :
 RSSOwl
 FeedReader
 ou encore Netvibes

Ne pas oublier, non-plus, que Mozilla Thunderbird / Firefox permettent, en natif, de s’abonner à des flux de syndication.

P.-S.

P.-S. Pour suivre l’actualité de mon site suivre la page syndication.