Remote Editing Remote file editing.

TRAMP permet un accès transparent aux fichiers présents sur une machine distante. Transparent signifiant que vous n’avez pas a vous soucier si le fichier réside sur un système de fichier distant.

TRAMP (Transparent Remote (file) Access, Multiple Protocol) est un module Emacs permettant d’éditer des fichiers distants de façon similaire à Ange-FTP.
Mais là ou Ange-FTP utilise FTP pour se connecter à la machine distante et transférer les fichiers, TRAMP établie une connexion distante (via rlogin, telnet, ssh, ...).

“Quick start”

La syntaxe pour GNU Emacs :

C-x C-f /method:user@remotehost:filename

method peut prendre les valeurs "rsh", "telnet", "ssh" ou encore "sudo".

On pourra personnaliser la méthode de connexion par défaut avec :

(setq tramp-default-method "plink")

Et ainsi s’abstenir de la rapeler dans la syntaxe.

Windows

Pour commencer on pourra vérifier si une connection SSH peut être établie avec la machine distante (avec OpenSSH/Cygwin ou MKS Toolkit) :

ssh user@remotehost

Rq. : déployer la clef SSH si nécessaire.

Si tel est le cas, tout devrait fonctionner, comme précedemment, via la méthode "ssh".

Sinon, il faut passer par PuTTY (à rajouter dans le PATH) afin d’utiliser "plink" :

C-x C-f /plink:user@remotehost:~

En désespoire de cause, la dernière solution consiste à synchroniser une répertoire locale, via WinSCP, et d’utiliser Emacs server-mode.